04
août
2015

K6 - Dois je utiliser une poulie de mouflage

Pour qu’une voile sur emmagasineur s’enroule correctement, il est indispensable que le guindant de la voile soit bien étarqué. Ceci est une condition sine qua non au bon fonctionnement du système. Selon le type de voile, la tension du guindant sera prépondérante sur la performance de la voile. Sur les voiles de brise, celui-ci devra être étarqué au maximum pour une performance et un enroulement optimum. La poulie de mouflage a pour but de faciliter cette prise de tension par la démultiplication des efforts. Celle-ci peut s’adapter à la fois sur l’émerillon, mais aussi sur la tourelle.

 Une poulie de mouflage permet de créer un palan deux brins solidaire de la têtière, circulant dans une poulie et dont l’extrémité est frappée sur un point fixe

 

Mouflage de drisse = palan 2 :1

  

IMG_8451.JPG

 Karver a fait le choix de proposer une poulie de mouflage unique, qui puisse accepter un montage de palan deux brins, ou trois brins. Bien entendu, plus le nombre de brins est important, plus il est facile de prendre la tension sur le guindant.

Mouflage sous un emmagasineur = palan 2 :1 et 3 :1

  

KF2 & poulie de mouflage 2 to 1.JPG

KF2 & poulie de mouflage 3 to 1.JPG

Poulie de mouflage avec palan 2 :1

Si la tension de guindant = 3T, la tension en bout de palan n’est plus que de 1,5 T (environs)

Poulie de mouflage avec palan 3 :1

Si la tension de guindant = 3T, la tension en bout de palan n’est plus que de 1 T (environs)

 L’avantage d’utiliser une poulie de mouflage est également de pouvoir...

 

Téléchargez la suite de cet article en cliquant sur ce lien : Karverpedia

 

 

Categories: Karverpedia